Pédagogie

LE CORPS COMME OUTIL

Éduquer le corps en faisant des exercices d’équilibre, de rapidité, d’exactitude dans l’exécution afin qu’il puisse traduire toutes les émotions. Le corps est l’instrument du comédien, comme le pianiste a son piano. “ Le training” signifie entrainement, comme une sorte de gammes.

L’ESPACE COMME AXE D’INSCRIPTION

Apprendre l’espace et les espaces ceux qui s’inscrivent hors du quotidien.

   Mémorisation physique d’un espace donné.

   Apprécier une distance.

   Prise de conscience de sa position dans un espace donné.

   L’espace et le groupe, l’espace et les spectateurs.

 

LA VOIX ET LA RESPIRATION

La voix est volume. Elle traduit la distance entre les êtres tout en tentant d’abolir cette distance. La fonction première de la voix est l’expression de l’intimité.

   Débloquer la voix Il s’agit d’adapter sa voix aux lieux et aux circonstances.

   La voix transmetteur d’un état: liaison entre les mots et les sentiments.

   Une voix bien placée, travaillée, modulée sera plus agréable à entendre et donc plus apte à être reçue.

 

CONTACT ET ÉCOUTE

La notion de contact permet l’écoute et inversement elle permet aussi la sensibilité et la rencontre. Apprendre à avoir confiance en soi en vainquant sa timidité.

   Écoute de l’autre.

   Prise de conscience de la présence de l’autre.

   Apprendre à “donner son énergie” à l’autre.

   Apprendre à “recevoir l’énergie “ de l’autre.

   Écoute du groupe

   Savoir s’imposer dans un groupe.

 

APPRENDRE À GÉRER UNE ÉMOTION

Ce travail est fondé sur la vérité de chaque participant. Une émotion, même la plus commune, est toujours exprimée de façon différente par chacun. Au travers des exercices d’expression corporelle, faire en sorte que le corps devienne l’instrument de recherche artistique et créative par lequel passeront toutes les émotions.

   Travail sur le passage d’un état à un autre.

   Recherche de la spontanéité et de l’expressivité physique.

   Extériorisation d’une émotion.

   Développer l’imagination et la capacité créatrice de chacun.

   Travail du rapport à l’objet.

 

LE JEU DRAMATIQUE COMME POINT FINAL

Initier les enfants comme les adultes à des textes littéraires à des œuvres théâtrales, éveiller leur curiosité, pour leur donner envie de jouer. Au travers de textes classiques ou contemporains, travailler sur la création d’un personnage, de son costume de son maquillage, de sa forme corporelle et psychologique. Le travail sur le costume et le maquillage sont deux éléments fondamentaux qui permettront de compléter le travail corporel de recherche du personnage. Grâce à ces deux éléments le personnage ne sera plus la simple torsion du corps de l’acteur mais bien la découverte d’une véritable entité unique à la fois très éloignée du comédien et lui permettant pourtant de nous dévoiler les parties les plus intimes de sa personnalité. Le spectacle final devient l’accomplissement de tout ce qui a été appris durant l’année.